Au pays des fous…

Ce sont toujours les mêmes qui bossent ! La solution pour en sortir ? Comprendre ce qui se passe à tous les niveaux. Bien sûr la masse monétaire à expansion centralisée, par effet de levier sur le capital (alors que nous proposons ici le seul effet de levier humain = le dividende universel), mais ce n’est pas tout, la peine est multiple, et je reviens ici sur mon autre sujet de fond, la feuille de paye… Je connais assez bien le sujet pour l’avoir traité de façon informatique en situation réelle pendant quelques années. C’est l’ineptie et la turpitude inouïe de cette « menterie » nationale qui m’a fait fuir cette activité débile, sans aucune valeur ajoutée, ni aucun intérêt humain que constitue le calcul des feuilles de paye en France, le symbole absolu de l’esclavagisme étatique…

Simplement voici la répartition réelle de votre revenu en tant que salarié d’une entreprise en France, pour un net affiché sur votre feuille de paye de 1820,40 € :

Ca calme n’est-ce pas ? Vous touchez réellement 48% de la valeur totale générée par votre travail, payée par votre entreprise… Vous pourrez vérifier les chiffres concernant votre propre revenu sur votre propre feuille de paye ou sur cet excellent site qui simule des feuilles de paye.
Bien sûr on pourra avancer que les 52% non touchés servent à payer impôts et cotisations sociales nécessaires à la vie de la nation. Certes, mais quel pays décide pour 52% du revenu de chacun de quel organisme où cotiser, et de quel emploi de ce revenu pour le bien collectif, qui ne soit pas de fait un pays réellement communiste ? Qu’on dise clairement les choses dans ce cas, et qu’on ne fasse pas croire à tous, à commencer par nos étudiants, que nous sommes dans une économie libre.
Je ne vois pas en quoi de ce point de vue la gestion de nos partis politiques a été différente depuis 50 ans, nous sommes donc dans une totale absence de réelle alternative politique dans ce pays totalement dirigé par une dictature étatique, autrement dit dans un pays communiste.
La feuille de paye de référence pour ce calcul, de 1386,06 € net touchés avant impôt
Barême des taux d’imposition, que vous pourrez retrouver sur ce site
Et enfin je ne résiste pas au plaisir sans nom de comparer le revenu réel de cette feuille de paye standard, avec celui du RSA complété des allocations et différentes aides sociales.
A travailler donc pour un tel salaire, vous serez payé environ 400 euros de plus que celui qui ne travaille pas, soit un salaire réel de 400 euros / mois pour un travail astreignant. On se demande quel genre de fous ou d’esclaves modernes acceptent de faire une telle chose ?
Donc tant que les minimas sociaux ne seront pas universalisés, et entièrement cumulables avec le revenu du travail salarié, il est un DROIT CONSTITUTIONNEL de refuser ce genre de travail, qui vous donnerait un revenu réel en dessous du SMIC + Minimas Sociaux, puisque sinon vous seriez sous le coup de non égalité (à travail égal = salaire égal), fondement même de la nation. En effet l’égalité implique que chaque heure travaillée vous assure le revenu minimum légal EN SUS du revenu que vous apporterait chaque heure non travaillée.
L’égalité a des implications additives qui semblent avoir été étrangement oubliées par quelques esprits égarés…

A noter l’excellent article sur le sujet du Parti Libéral Démocrate, ainsi que le superbe et magnifique site de calcul de votre vrai revenu « complet » à partir de votre « net » proposé par Liberté Chérie sur le site http://www.salairecomplet.com.

www.creationmonetaire.info – Creative Common 3.0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× 1 = quatre


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>