Argent et Or, les indicateurs de fausse monnaie

J’ai de nombreuses fois ici démontré que, si l’argent et l’or, métaux précieux, rares, difficiles à extraires, et utilisés dans l’industrie (notamment l’électronique), n’ont pas la qualité requise pour être une monnaie. Parce qu’ils ne sont pas partout présents ou productibles, ils n’ont pas la qualité universelle requise. Pour autant, dans un système de monnaie dématérialisée et centralisée, ils sont un excellent indicateur des poussées inflationnistes, et reprennent un rôle monétaire partiel.

Quand la monnaie est en expansion au bénéfice d’acteurs monopolistiques choisis arbitrairement par les émetteurs, au détriment des Citoyens, ils indiquent cette poussée par anticipation.

Ce sont donc des gendarmes de la monnaie, qui nous alertent quand il se passe des choses invisibles par d’autres moyens.

Voyons d’abord l’historique des prix de l’argent et de l’or en $ :

Or et Argent (ordonnées de droite) en $ depuis 1975

Mais les lecteurs de la Théorie Relative de la Monnaie savent que les prix en $ n’ont pas de sens, si l’on ne tient pas compte de la masse monétaire. Il n’est en effet pas la même chose que d’avoir un prix de 100$ pour 5000 milliards de $ en circulation, que 100$ pour 15 000 milliards de $ en circulation… Le dépassement des prix historiques de 1980 est donc relatif, vu qu’il y a beaucoup plus de $ en circulation en 2011 qu’en 1980. C’est d’ailleurs un moment historique qu’a choisi la FED pour ne plus publier la masse monétaire

C’est pourquoi les prix de l’or et de l’argent nous servent de gendarme quant à la politique monétaire. Au cas où les détenteurs de la monnaie centralisée s’amuseraient à faire des choses cachées avec la monnaie commune… Qui sait ? Ils pourraient choisir, contre toute éthique, de donner accès à l’outil d’échange commun aux uns plutôt qu’aux autres, pour défendre on ne sait quelle vision économique arbitraire, au détriment de la liberté individuelle et de la souveraineté des peuples…

On notera dans le graphique précédent que si le prix de l’or a battu son record en $ de 1980, celui de l’argent métal est très en retard ! Il n’a même pas atteint son sommet… Alors comment évaluer quand une éventuelle politique fortement inflationniste prendra fin ?

Il convient de jeter un oeil sur le ratio Argent / Or. En effet l’argent est beaucoup plus « liquide » que l’or, il y en a beaucoup plus (environ 6 fois plus d’argent que d’or sur terre) ! Il reprend donc un rôle monétaire partiel encore plus pratique que l’or lors de poussées inflationnistes.

Le ratio des prix 60 * Argent / Or de 1975 à 2011

Il semble que nous ne soyons qu’au tout début de quelque chose d’historiquement remarquable… Il y aurait des révolutions dans l’air ici ou là que ça n’étonnerait pas un oeil avisé… Pourquoi ? Parce que l’histoire nous apprend que l’homme a une conscience de ce qui est juste, et qu’au delà d’un certain seuil, il a tendance à sortir de son calme et de sa patience devant l’insupportable…

www.creationmonetaire.info – Creative Common 3.0
Print Friendly, PDF & Email

Commentaire

Argent et Or, les indicateurs de fausse monnaie — 4 commentaires

  1. Je ne savais pas que la FED ne publiait plus M3, c’est quand même dingue ça.

    Ceci dit la FED est moins bête que la BCE. Ils s’en foutent de leur déficit car la FED rachète les bonds du trésor ou s’entend avec les « primary dealers ». Aucune risque de faire faillite.

    En Europe on préfère s’esclavagiser aux marchés financiers…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

*