Le Revenu de Base au programme officiel du parti pirate Allemand

Canonades en séries cette semaine !

Alors qu’Alain Madelin sent bien qu’il y a une vague de fond qu’il va bien falloir prendre d’une façon ou d’une autre, il patine et annonce dans La Tribune, quelque peu englué dans les vieux concepts d’arrière grand-papa, une notion de « crédit universel – crédit d’impôt » peu claire, mais clairement floue…

Non ! La salve, le coup de canon qui fait mouche nous vient de Berlin ! Le magnifique parti pirate Allemand tire à boulets rouges, avec une déclaration fracassante, inscrite à son programme officiel, que nous traduit Sébastien :

Le texte suivant sera ajouté au programme du parti pirate allemand pour la prochaine élection du gouvernement (Bundestag).

Revenu de base inconditionnel et salaire minimum

Nous, pirates, prenons partie pour l’instauration d’un revenu de base inconditionnel, remplissant par là-même les conditions d’un « droit à une garantie du minimum vital (Existenzsicherung) et à la participation sociale » de notre programme. Celui-ci doit:

- garantir l’existence et permettre la participation à la vie de la société,
- constituer un droit individuel et
- ne peut être conditionné ni par un contrôle de nécessité, ni par une quelconque obligation de travail ou tout autre contrepartie.

Nous sommes conscients que le revenu de base changera dans son essence les paradigmes de l’Etat providence. C’est pourquoi cette mise en place doit être accompagnée par une large participation des citoyens plutôt qu’assurée de façon classique par l’initiative d’un parti politique.

Nous considérons les nombreuses personnes engagées qui défendent le revenu de base inconditionnel depuis des années dans les partis politiques et en dehors. Nous voulons porter cet engagement sur la scène politique du Bundestag et encourager avec les moyens du parlement un large débat de société avec un fondement solide.



Pour cela, nous voulons mettre en place une commission d’enquête parlementaire au Bundestag allemand, dont l’objectif sera l’élaboration et les calculs de nouveaux modèles de revenu de base ainsi que l’évaluation des modèles de revenu de base existants. Pour chaque concept, les conséquences potentielles ainsi que les avantages et inconvénients devront être montrés et mis à la disposition du public de manière transparente.

Dans le même temps, nous nous investirons au Bundestag pour faire en sorte que les bases légales à l’organisation de référendums au niveau fédéral soit établies avant la fin de législature. Elles devront permettre aux citoyens de soumettre directement au vote un projet de loi concernant un modèle de revenu de base parmi ceux présentés par la commission d’enquête et ceux déjà existants. Pour permettre le choix parmi tous les concepts, les référendums devront pouvoir être organisés sur le principe du vote préférentiel. Jusqu’à l’instauration d’un revenu de base inconditionnel, les PIRATES prennent partie pour un salaire minimum légal au niveau fédéral.

Rien que du bon ! La nouvelle est importante car le parti pirate Allemand fort d’un programme en phase avec la société nouvelle a raflé l’essentiel des voix des anciens partis libéraux à grand-papa (FDP), entrant avec fracas sur le pont avec cordages et armes…

Du coup le blog leader en Allemagne sur le sujet du « Grundeinkommen » a fait de cette annonce un post spécial enthousiaste « Hurra ! ». Et c’est bien la première fois que je vois un mot Allemand si facilement compréhensible :)

Avec le bruit généré par ce fracas, j’ai repéré une vidéo du 13 Mars 2011, que je ne crois pas avoir noté depuis, où Yves Cochet annonce très clairement la position d’EELV sur le sujet, avec un Jean-Marie Cavada d’accord avec lui (mais inquiet, Cavada est un grand inquiet… l’âge sans doute…).

Voilà, voilà… Les générations se suivent et ne se ressemblent pas.

www.creationmonetaire.info – Creative Common 3.0
Print Friendly

Commentaire

Le Revenu de Base au programme officiel du parti pirate Allemand — 3 commentaires

  1. A noter que le « programme » en question est celui que le parti pirate présente pour les élections législatives de 2013.
    Les résultats dont tu parles sont ceux du mois dernier aux élections régionales de Berlin.

    Aucun doute qu’il y aura de nouveaux abordages…

    A encore un point: « Grundeinkommen » sans trémas :)

  2. Ping : Islande: le parti pirate propose d'étudier le revenu de base

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 + = onze


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>