Fondement et implications

Principe de relativité : Il n’existe de valeur que relative à l’observateur

Définition 1 : La liberté est une non-nuisance symétrique

Axiome 1 : Tout citoyen est libre d’accéder aux ressources
Axiome 2 : Tout citoyen est libre de créer des valeurs
Axiome 3 : Tout citoyen est libre d’échanger dans la monnaie

Repère d’observation spatio-temporel
Flux économique inter-générationnel
(Graphique libre by Luc Fievet & Théorie Relative de la Monnaie)

Théorème 1 : Une monnaie libre est nécessairement une valeur non-nuisible relativement aux citoyens présents et futurs.

Théorème 2 : Il existe des systèmes monétaires compatibles avec le principe de relativité et les trois libertés économiques. Ce sont les systèmes monétaires à Dividende Universel dont la valeur est proportionnelle à la masse monétaire par citoyen et inversement proportionnelle à leur espérance de vie.

www.creationmonetaire.info – Creative Common 3.0
Print Friendly

Commentaire

Fondement et implications — 3 commentaires

  1. Bonjour Eric, merci de cette information intéressante !

    Le problème de la masse monétaire limitée reste un point de blocage temporel non résolu avec cette méthode. De la même façon que tout l’or du monde ne peut pas permettre en 2012 d’assurer le même % d’échanges monétaires globaux qu’en 1900…

    La symétrie temporelle doit être comprise à la fois en terme de rapport des individus à la masse monétaire par individu, tout autant qu’en terme de générations successives relativement à la masse monétaire globale.

    Mais du point de vue de la TRM, Freicon est une bien meilleure approche que Bitcoin, oui ! :) Donc selon la TRM Freicon est un système monétaire candidat meilleur que Bitcoin, mais moins bon que OpenUDC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


cinq + 6 =


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>