L’APRIL fête les 30 ans de GNU avec Richard Stallman

L’APRIL est une association Française qui promeut et défend les loigiciels libres. Elle a organisé à l’occasion des 30 ans du projet GNU une conférence du fondateur des logiciels libres Richard Stallman à Paris.

Il faut dire GNU/Linux et pas Linux tout court

Il faut dire GNU/Linux et pas Linux tout court (image wikimedia)

Une conférence donnée le 21 Septembre 2013 dont les éléments ci-après proviennent directement du site de l’APRIL.

Enregistrements audio et vidéo :

Comme nous l’avons expliqué dans l’expression des 4 libertés économiques, ainsi que dans la définition d’une monnaie libre, il faut distinguer la nature différente d’un logiciel, d’une image, d’un texte, et donc aussi d’une monnaie afin de déterminer le type de libertés qui peut s’y appliquer.

Pour autant, il doit être évident dans l’esprit du membre d’une monnaie libre, qu’il ne saurait être question d’avoir confiance dans une monnaie qui se prétendrait libre parce qu’elle annoncerait qu’elle respecte les 4 libertés économiques, alors que son système logiciel de gestion serait privateur.

Ainsi pour conclure sur les deux points précédents, bien que bitcoin soit basé sur un logiciel libre sa monnaie ne l’est pas, tandis qu’un système monétaire dont le code n’est  pas vérifiable n’est pas libre non-plus.

On peut donc affirmer qu’un système monétaire libre relève de 8 libertés, 4 libertés logicielles et 4 libertés économiques, tout en rappelant que les libertés s’appliquent aux hommes, et que les hommes n’étant pas éternels, il s’agit de considérer le flux temporel des hommes présents et futurs pour déterminer correctement une monnaie libre.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

*