Qu’est-ce qui est monnaie ou pas ?

De plus en plus d’humains se posent des questions sur ce qui est monnaie ou pas, devant la profusion de l’utilisation de ce mot concernant une quantité croissante de valeurs économiques. Est-ce que le crédit à réserves fractionnaires est monnaie ? Est-ce que le bitcoin est monnaie ? Est-ce que l’or est monnaie ? Est-ce que l’Abeille est monnaie ? Est-ce que la banane est monnaie ? Est-ce que GNU/Linux est monnaie ?

Pour pouvoir répondre à cette question importante, nous allons d’abord étudier un autre sujet, pour répondre à la question : « qu’est-ce qu’une droite ?« . Chacun se rappelle à peu près qu’une droite est la ligne qui, reliant deux points sur le plan, établit la distance la plus courte entre eux. Les autres lignes étant des courbes quelconques.

Mais qu’en est-il sur une sphère ? Peut-on toujours établir qu’il existe une droite sur une sphère ? Si l’on s’en tient à la définition d’une droite au sein d’un plan, étant donné qu’une sphère n’est pas plane par définition, alors il n’est point de droite sur la sphère.

Mais si on étend la définition d’une droite à quelque chose de moins restrictif, et donc de plus général comme « l’ensemble des points passant par deux points déterminés, et établissant la distance la plus courte entre ces points », on élimine la référence au plan comme seul cadre de définition de la droite.

Et à partir de cette définition plus vaste, y-a-t-il alors des droites sur une sphère ? Oui, absolument, ce sont les plus grands cercles reliant ces points. Les autres courbes pouvant être tracées sur la sphère, qui ne sont pas des plus grands cercles, sont alors nommées courbes quelconques.

Sphère avec l'un de ses plus cercle

Sphère avec l’un de ses plus grands cercle

Et dans des espaces qui ne sont ni un plan ni une sphère, y-a-t-il des droites ? Oui, absolument, avec cette définition plus générale, on peut toujours retrouver parmi toutes les courbes passant par deux points, celle (parfois plusieurs) qui minimise la distance entre ces points. Les autres étant donc des courbes quelconques.

(1) espace plat (plan euclidien), (2) et (3) espaces courbes quelconques

(1) espace plat (plan euclidien), (2) et (3) espaces courbes quelconques

Nous comprenons alors que la réponse à la question « qu’est-ce qu’une droite ? », il nous faut d’abord répondre à la question préliminaire « Dans quel espace ? ».

Ainsi, pour celui qui s’attache aux espaces euclidien, ce qui est droite dans un espace sphérique il l’appellera « cercle », et pour celui qui s’attache aux espaces sphériques, ce qui est droite dans un plan il l’appellera par exemple « ligne qui sort de la sphère » ou toute autre définition la distinguant de ce qui est droite sur la sphère.

Revenons donc maintenant à notre questionnement initial « qu’est-ce qu’une monnaie ? ». Nous comprenons que pour répondre à la question nous devons d’abord répondre préalablement à « dans quelle économie ? ».

Ainsi, la Théorie Relative de la Monnaie prenant pour fondement une économie où sont établies les 4 libertés économiques, démontre en prenant en compte le renouvellement des hommes dans l’espace-temps, ce qui est une monnaie libre pour les hommes utilisateurs de cette monnaie. Toutes les autres valeurs économiques étant alors nommées des valeurs quelconques.

On comprend bien dès lors, que si des hommes développent, adoptent et utilisent une monnaie libre, ils respectent les 4 libertés économiques, et établissent ainsi une économie libre, de la même façon que, prendre les plus grands cercles comme droites, c’est respecter la géométrie d’une sphère et donc établir une géométrie sphérique.

A l’inverse, il est évident que sans connaître toutes les caractéristiques d’un espace géométrique, mais connaissant des droites de cet espace, analysant que ces droites ne sont pas des plus grands cercles, mais tout autre chose, nous pouvons en déduire « vu qu’il y a là des droites n’étant pas des plus grands cercles, alors l’espace où s’établissent ces droites n’est pas un espace sphérique ».

Donc de la même façon, sans connaître toutes les caractéristiques d’une économie, mais connaissant la monnaie utilisée par les hommes établis dans cette économie, analysant que cette monnaie n’est pas une monnaie libre, certains hommes étant privilégiés devant la création monétaire dans l’espace ou dans le temps, alors, nous pouvons en déduire « vu qu’il y a là une monnaie non-libre, certains hommes étant privilégiés devant la création monétaire, dans l’espace ou dans le temps, l’économie où s’établit cette monnaie n’est pas une économie libre ».

Il en résulte que ceux qui parmi les hommes, souhaitent vivre au sein et participer d’une économie libre développent, adoptent et utilisent une monnaie libre, et nomment « valeurs économiques » toutes les autres valeurs.

Et qu’à l’inverse, ceux qui parmi les hommes souhaitent vivre au sein et participer d’une économie non-libre, développent, adoptent et utilisent une monnaie non-libre, et la distinguent ainsi des autres autres valeurs économiques.

Donc à la question « qu’est-ce qu’une monnaie ? », on peut maintenant répondre complètement « étant données les 4 libertés économiques, seule une monnaie créée sur la base symétrique de ses utilisateurs humains présents et futurs est une monnaie libre. On appelle alors cette monnaie ‘libre’ pour cette raison ».

Et pour être complet on rajoute « il en résulte qu’une monnaie où certains hommes, dans l’espace, ou bien dans le temps, ont eu, ont, ou auront, un privilège devant la création monétaire, n’est pas une monnaie libre, et n’est donc pas une monnaie conforme à une économie où sont établies les 4 libertés économiques. On appelle alors cette monnaie ‘non-libre’ pour cette raison ».

De sorte que cette réponse répond entièrement à la question de ce qui est monnaie et de ce qui n’est pas monnaie, selon la référence fondamentale que choisit l’homme pour définir l’économie à laquelle il compte participer. L’homme reste donc parfaitement libre de choisir ce qu’il nomme monnaie et ce qu’il nomme valeur économique.

Print Friendly, PDF & Email

Commentaire

Qu’est-ce qui est monnaie ou pas ? — 14 commentaires

  1. Deux typos : « ont-eu » (pas de tiret), « quelque chose de mois restrictif » (manque un « n »)

    Une question :
    Comment appelle-t-on une monnaie non-libre, dans l’espace des quatre libertés économiques ? Si ce n’est pas une monnaie, c’est quoi ?

    • Une valeur économique quelconque, voire une non-valeur, voire rien du tout, selon l’individu qui l’estime. Simplement, ce ne peut pas être une monnaie libre, donc c’est autre chose, et si des individus l’appellent monnaie toutefois, pour l’individu qui lui, a choisi le référentiel des 4 libertés économiques, il pourra dire au choix monnaie non-libre, ou tout autre qualificatif qui n’est pas « monnaie libre ».

      De la même façon que sur une sphère, tout ce qui n’est pas « plus grand cercle » c’est à dire « droite sur l’espace de la sphère » est simplement soit « une droite non-sphérique » soit une courbe quelconque, soit tout autre chose que « une droite sur l’espace de la sphère ».

  2. Ping : L’Europe, la parlementaire, la Constitution | Création Monétaire

  3. Ping : Se libérer du connu | Création Monétaire

  4. Ping : A qui appartient la BCE ? | Création Monétaire

  5. Ping : Le coût du travail a baissé de 90% entre 2013 et 2014 | Création Monétaire

  6. Ping : FMM5, 5èmes rencontres des monnaies libres du 4 au 7 Juin 2015 | Création Monétaire

  7. Ping : Les BRICS créent leur monnaie | Création Monétaire

  8. Ping : 6èmes rencontres des monnaies libres Valence du 11 au 14 Novembre | Création Monétaire

  9. Ping : 6èmes rencontres des monnaies libres Valence 12 au 15 Novembre | Création Monétaire

  10. Ping : La vie est jeu, le capital n’existe pas. | Création Monétaire

  11. Ping : Rencontres des monnaies libres – uCoin.fr – Demain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

*