A qui appartient la BCE ?

Quand un homme libre choisit d’utiliser une monnaie, il regarde avant tout le code de cette monnaie pour s’assurer qu’il en comprend le fonctionnement. Il vérifie si cette monnaie considère les hommes comme base d’émission monétaire symétrique ou pas, si elle prend en compte les générations successives dans les mêmes dispositions par rapport à la création monétaire ou pas, si son mode de fonctionnement est fondé sur un code libre ou non-libre, centralisé ou décentralisé, que les informations sont symétriquement disponibles ou pas, et bien d’autres choses encore…

Cette analyse étant effectuée il fait son choix, ou bien encore si le choix qu’il fait n’est pas disponible il participe progressivement au développement, l’adoption et l’utilisation de la monnaie correspondant à ses conclusions, et dans le même temps il se défait progressivement de l’utilisation des monnaies non-libres.

Concernant la monnaie non-libre €, il est intéressant de s’informer, afin de savoir à qui appartient la BCE, et alors que les prétendus « médias », entités subventionnées par cette même monnaie, traitent de tout autre chose. Nous avions plusieurs fois fait le constat de cette répartition du capital, dernièrement en Janvier 2012, et en Août 2012.

Le capital de la Banque Centrale Européenne vient d’être modifié avec l’intégration en 2013 de la Croatie pour atteindre 10 milliards 825 millions d’euros répartis comme suit :

Capital BCE 2014 (cc-by-sa www.creationmonetaire.info)

Capital BCE 2014 (cc-by-sa www.creationmonetaire.info)

Les Etats sont donc actionnaires, mais les Etats… c’est qui exactement ? Qui sont donc les propriétaires qui doivent toucher les dividendes de la production de ces euros effectuée par cette entreprise ? Comment donc fonctionne ce système monétaire non-libre ?

La Théorie Relative de la Monnaie (TRM), non seulement étudie cette perspective, mais va bien au delà pour définir des fondements et démontrer la structure d’une monnaie libre, une monnaie respectant les 4 libertés économiques et tenant compte du flux temporel des générations humaines dans l’espace-temps (les libertés n’étant pas dépendantes de la date à laquelle elles s’exercent !).

La TRM est publiée sous licence libre GPL v3, une licence inventée par l’immense Richard Stallman, le plus grand informaticien de tous les temps (à égalité avec Kurt Gödel). Une licence qui permet à tout lecteur de récupérer le code source du texte, de l’adapter, de l’utiliser au sein de ses propres publications, et de le diffuser sous forme originale ou modifiée en respectant la même licence.

Richard Stallman qui est aussi le grand oublié du classement des grandes fortunes, puisqu’il s’agit du plus grand producteur de valeurs économiques de tous les temps (voir à ce sujet définition d’une monnaie libre, ainsi que les podcasts de Monnaie Libre la notion de ğvaleur, ou encore Debian 14 milliards d’euros, valeur libre).

Print Friendly

Commentaire

A qui appartient la BCE ? — 3 commentaires

  1. Ping : Olivier Delamarche : « elles ne le font pas !  | Création Monétaire

  2. Ping : Masse Monétaire Mai 2014 | Création Monétaire

  3. Ping : BCE : le QE ou la stratégie de maintien des privilèges | Création Monétaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

*