Théorie du signal

La théorie du signal est ce domaine de la physique et des mathématiques qui consiste à analyser et émettre des ondes de signaux sonores, électromagnétiques (radio-tv-internet…), ou encore tout autre type d’ondes en mesure de transmettre des informations, sur quelque support que ce soit.

L’approche consiste généralement à disséquer un signal dans les fréquences qui le composent (ou les périodes ce qui est équivalent), en le décomposant en autant d’ondes sinusoïdales juxtaposées.

Ondes sinusoïdales

Ondes sinusoïdales

Cette approche géniale du signal, inventée par Joseph Fourier, permet suite à des opérations mathématiques de transformer n’importe quel signal en somme de signaux périodiques et inversement (ce qui permet de coder / décoder automatiquement la transmission entre l’émetteur et le récepteur).

Joseph Fourier

Joseph Fourier 1768 – 1830

Donc, à tout signal (image, son, vibration…), on peut associer ce qu’on appelle un spectre de fréquences (ou de longueur d’onde – période, c’est équivalent) et inversement, à tout spectre de fréquence, on peut associer un signal.

Spectre solaire

décomposition du signal du soleil en spectre de fréquences

Maintenant étudions le signal périodique correspondant à une communauté humaine :

Espace-Temps humain (espace de vie(t) des âges de 0 à ev en vert)

Espace-Temps humain. Espace de vie(t) des âges de 0 à ev en vert.

Quelle est la période fondamentale de renouvellement de ses parties ? C’est l’espérance de vie humaine, ev = T = 80 ans (1929 + 80 = 2009), autrement dit une fréquence fondamentale = 1/T = 2,54.10⁻⁶ Hertz, la 1/2 période étant de 40 ans.

Sinusoïde T = 80 ans

Sinusoïde.
Pour une communauté humaine T = 80 ans

Ce qui signifie fondamentalement que deux images du signal constitué par la communauté humaine et séparées d’une espérance de vie, 80 ans, sont constituées de parties physiquement déconnectées entre elles à 99%.

Tout comme les deux images successives d’un film sont physiquement déconnectées entre elles à 99% par une période de 1/24 seconde (ou fréquence de 24 Hz).

Sinusoïde T = 80 ans

images d’un film

En tenant compte de cette fréquence fondamentale du signal humain, la Théorie Relative de la Monnaie démontre qu’il existe un montant non arbitraire d’un dividende universel constituant une monnaie libre telle que celle développée par le projet de logiciel libre OpenUDC.

Images wikimedia.

Print Friendly

Commentaire

Théorie du signal — 2 commentaires

  1. Ping : RdB : 285000 citoyens ont signé l’ICE | Création Monétaire

  2. Ping : Se libérer du connu | Création Monétaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

*