Le coût du travail a baissé de 90% entre 2013 et 2014

On lit ici ou là et en ce moment, des affirmations qui ne peuvent que faire bondir ! Comment ?! Quoi !? Quid ?! J’en prends un au hasard, un nommé Ayrault qui nous parle sur un blog subventionné de « propositions de contreparties en termes d’embauches à la baisse annoncée du coût du travail ».

Mmmh !? La baisse annoncée du coût du « quoi » ?

"travail" constructivisme wikipedia

Prétendu « travail », pur constructivisme wikipedia

Mpfff… On croirait entendre de nouveau une forme des discours esclavagistes ressortis de terre…

Là je bondis sur ma calculatrice pour vérifier cette assertion extrêmement douteuse.

D’abord je vérifie le coût du SMIC horaire dans une unité prise au hasard, disons l’euro, 9,43 € en Août 2013 contre 9,53 € en Janvier 2014, puis je vérifie le cours de la monnaie de référence du calcul exprimé en unité dollar, 100 $/BTC en Août 2013 contre 900 $/BTC en Janvier 2014.

Cours du bitcoin en $ 2013 - 2014

Cours du bitcoin (BTC) en $ 2013 – 2014

Et enfin je regarde l’évolution du taux de conversion $/€ en Août 2013 1,44 $/€ et en Janvier 2014 1,35 $/€. Nous pouvons donc comparer l’évolution du coût du travail en France entre Août 2013 et Janvier 2014 :

  • SMIC horaire 2013/08 : 9,43 € * 1,44 $/€ / 100 $/BTC = 0,136 BTC / heure
  • SMIC horaire 2014/01 : 9,53 € * 1,35 $/€ / 900 $/BTC = 0,014 BTC / heure

Soit une baisse énorme du coût du travail en France de (0,136 – 0,014) / 0,136 = 90% !

Il dit vraiment n’importe quoi ce citoyen Ayrault ! Alors, quoi ! Il a déjà baissé de 90% le coût du travail ! Qu’est-ce que c’est que ce binz ?

Là tout le monde est paumé, j’en vois à peine 2 qui suivent maximum.

A ne pas savoir ce que signifie ou non « monnaie » on finit donc par affirmer tout et ce que l’on veut, parce qu’on est tenant d’une théorie contradictoire.

Que nous dit a contrario une théorie cohérente telle que la Théorie Relative de la Monnaie ? Qu’il n’y a aucune valeur absolue, donc aucun travail absolu, aucune définition valide ce qui peut être valeur ou non-valeur qui est quelque chose de parfaitement relatif à l’individu qui l’estime.

Il s’ensuit qu’il n’y donc aucun « coût » qui puisse servir de fondement d’un raisonnement économique cohérent, car aucun « coût » n’a de définition autre que relative à l’individu qui l’estime.

La TRM nous dit aussi que seuls des absolutistes peuvent soutenir un discours imposant à autrui leur propre point de vue, par la croyance qu’ils ont en l’existence de valeurs absolues, qu’ils nomment valeur, monnaie, valeur de réserve ou croissance, sans comprendre la parfaite relativité de leur point de vue et leur illégitimité en terme de centre de définition de quoi que ce soit dans la mesure où c’est imposé à autrui.

A contrario la TRM démontre rigoureusement à partir d’une axiomatique cohérente qu’une monnaie libre est une comptabilité relative symétrique entre les hommes dans l’espace et le temps, et qu’elle ne s’impose pas. Que l’homme reste parfaitement libre de choisir son système monétaire libre ou non-libre.

Cela étant sans aucun doute le plus difficile à comprendre encore en 2014 et sans doute pour un bon bout de temps encore, parce que cela suppose la reconnaissance de l’existence de l’inconcevable.

Parce qu’il ne saurait être question d’aucune nécessité ni obligation de négociation ou de consensus préalable pour développer, adopter et utiliser une monnaie libre. Et que suivre un autre chemin serait ne pas être cohérent avec la première des quatre libertés économiques et donc ne saurait mener à l’établissement d’une monnaie libre, mais ne ferait que mener d’une monnaie non-libre à une autre monnaie non-libre.

Et au delà de ce point…

«7 – Sur ce dont on ne peut parler, il faut garder le silence. »
Ludwig Wittgenstein / Tractatus logico-philosophicus 1921

Print Friendly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

*