Inflation !?

Les taux de la prétendue notion d’ « inflation » sont publiés par le groupement des chamanes idolâtres nommé « INSEE » comme suit depuis 1991 :

1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998
3,2 2,4 2,1 1,6 1,8 2 1,2 0,7
1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006
0,5 1,7 1,7 1,9 2,1 2,1 1,8 1,6
2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
1,5 2,8 0,1 1,5 2,1 2,0 0,9 0,5

Les prix moyens répertoriés et archivés, du mètre carré de l’immobilier sont scrupuleusement notés et publiés tels qu’enregistrés par les notaires et s’établissent comme suit.

L’évolution du RMI / RSA en France de 1991 à 2015 a suivi l’évolution que voilà. Nous pouvons donc tracer l’évolution du mètre carré de l’immobilier en nombre de RMI/RSA de 1991 à 2015 :

Prix du m² à Paris en RMI/RSA 1991 - 2015

Prix du m² à Paris en RMI/RSA 1991 – 2015

Selon la TRM on exprime ainsi le fait que le prix relatif du m² immobilier à Paris en RMI/RSA (DU) est passé de 6 DU en 1998 à 15,5 DU en 2015, soit une augmentation de 158% en 17 ans.

Selon le groupement des chamanes idolâtres nommé « INSEE », ce qu’ils nomment « inflation » entre 1998 et 2015, représente une augmentation cumulée, calculable selon leurs propres chiffres publiés ci-dessus de 29% en 17 ans.

Enfin, la TRM relève de la même façon l’évolution du RMI/RSA relativement à la masse monétaire :

RSA 2000 - 2015 en % de la double masse monétaire

RSA 2000 – 2015 en % de la double masse monétaire

Il est pour principe fondamental de toute démarche d’un homme qui se prétend honnête, non pas de répéter ce que dit autrui, non pas de répéter non plus ce que dirait un autre selon qu’il se présente sous tel ou tel sigle, selon qu’il se présente sous telle ou telle doctrine, selon qu’il se présente bien ou pas.

Il est pour principe fondamental de toute démarche d’un homme qui se prétend honnête, de vérifier par lui-même, de s’assurer que ce qu’il comprend est conforme ou n’est pas conforme à l’expérience, de retenir ce qu’il a vérifié lui-même comme étant valide, et de rejeter ce qu’il a vérifié lui-même comme étant invalide.

Print Friendly

Commentaire

Inflation !? — 9 commentaires

  1. Bonjour,

    Je partage en partie votre diagnostic, et je pense que vous accusez l’INSEE à tort.

    Effectivement, il y a eu un gonflement des prix de l’immobilier à Paris sur les 20 dernières années. Ce gonflement est du à 2 choses :
    1) la demande de logement à Paris s’accroît (parce que c’est là qu’il y a le plus de boulot, que les bobos se concentrent, et parce que leurs revenus s’accroît) tandis que l’offre est limitée par la disponibilité du foncier.
    2) Ce phénomène est aussi accentué effectivement par la plus grande facilité à accéder au crédit pour toute une partie de la population. Les taux d’emprunts étant en plus assez faibles et même subventionnés. Si la facilité d’accéder au crédit bancaire pour les plus riches (dont des spéculateurs) accélère la hausse des prix, ce n’est pas cela pour autant qui est responsable de toute la hausse. Cela a pu notamment attirer les spéculateurs qui, voyant que l’immobilier parisien voyait sa valeur augmenter, en ont profité pour acheter et spéculer à la hausse, gonflant encore plus les prix.

    Donc oui, il y a une hausse l’immobilier, et surtout concentrée sur Paris. L’indice de l’inflation utilisé par l’INSEE s’appuie sur un indice des prix à la consommation (IPC) qui ne comprend pas le prix des actifs, et notamment le prix de l’immobilier. C’est normal, ce n’est pas son rôle. L’inflation mesure l’évolution des prix à la consommation, pas celle des prix des actifs. Pour cela, il faut construire d’autres indicateurs parce que le prix à la consommation et le prix des actifs ne sont pas des choses qu’il faut mettre sur le même plan. Ce sont 2 phénomènes distincts.

    Donc non, l’INSEE ne ment pas dans son indice d’inflation. Elle a juste une définition de l’inflation qui n’est pas la votre. Et d’autres indicateurs sont construits par elles ou par d’autres pour suivre le prix des actifs (immobilier, actifs financiers, etc.)

    Enfin, cela n’enlève rien à la pertinence de mon propos sur vos propositions et leurs effets inflationnistes, propos que j’ai développé dans cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=wEulR5Hycmw

    • Personne n’accuse l’INSEE de quoi que ce soit.

      La TRM n’est pas une « proposition ». Parler de « proposition » concernant la TRM c’est n’avoir aucune connaissance de la nature d’un fondement théorique.

      Le discours constuctiviste n’intéresse que les tenants du constructivisme, ce que la TRM intègre parfaitement bien, l’inverse étant manifestement faux.

      L’homme honnête, le scientifique véritable, s’intéresse à la nature du projet OpenUDC/uCoin, au développement d’une monnaie libre, dont il comprend la vraie nature, il ne s’intéresse pas à la vaine dialectique, à la vaine incantation, aux vains prêches des idolâtres qui ne comprennent pas la différence entre compréhension expérimentale et croyance constructiviste.

      Ainsi, bien que des prêtres idolâtres expliquent la cosmologie Aristocélienne, les hommes bâtissent des fusées et finissent par faire se poser des robots sur Mars, sur des comètes, et envoient des hommes dans l’espace tel que décrit par Galilée, Newton, puis Einstein.

      Sans aucun besoin de discuter avec les tenants des croyances d’Aristotes, qui s’en tiennent à « la tradition » croyant que ce qui était sera, niant la réalité expérimentale.

      • Bon, je vois que vous préférez mettre en cause l’honnêteté de votre interlocuteur ou disqualifier ses « croyances constructivistes » plutôt que de rentrer dans le débat et de répondre à ses arguments. C’est exactement la même chose qui s’est passée dans le débat engagé dans le fil de commentaires de la vidéo Youtube. Et c’est un bon moyen pour vous de ne pas avoir à interroger vos propres convictions.

        Il n’y aura donc définitivement pas de débat possible avec vous. Je vous laisse à vos convictions et à vos aveuglements.

        • Le lecteur vérifiera facilement qu’en aucune manière aucun des fondements de la TRM n’a fait l’objet de « débats » pas plus que d’aucune « argumentation », ils n’ont même pas été cités, comment dans ce cas y-aurait-il « débat » ou « argumentation » sur rien ?

          Et par ailleurs le lecteur vérifiera lui-même en effet la parfaite malhonnêteté intellectuelle qui consiste à prétendre présenter une théorie (TRM), sur la base de concepts qui lui sont parfaitement étrangers, voire même qu’elle réfute à la racine.

          Tout comme Simplicio argumenterait « mais non, il ne se peut pas que la terre tourne autour d’elle-même et autour du soleil puisque chacun sait que la terre est le centre de l’Univers ».

          Il n’y a rien à répondre à l’absence de compréhension.

  2. Moi je me demande pourquoi la BCE veut une inflation « proche de 2% et en-dessous de 2% ». Pourquoi 2? Mystère.

    Le rendement du capital tend vers zéro depuis des décennies, ce que Marx avait d’ailleurs prévu. C’est le cas de l’immobilier (le ratio loyer/prix).

    Dans ces conditions, l’investissement et l’emprunt bancaire, qui permettent la création monétaire, ne restent intéressants que si les taux d’emprunts diminuent, et on arrive bientôt à zéro…On est peut-être même déjà en dessous, avec le QE.

    Bientôt on va donner gratuitement de l’argent aux gens pour qu’ils achètent une maison, et continuent de faire tourner la machine à créer de l’argent.

    La BCE arrivera peut-être dans 100 ans au DU !

    • @Sofrani ta réflexion est tout à fait intéressante, j’y ajouterais la question qui pourrait servir d’introduction à la Théorie Relative de la Monnaie : dans 100 ans, où seront les hommes vivants aujourd’hui, et qui seront les hommes présents à ce moment là ?

      • Nous comme nos successeurs serons tous que de passage ici-bas, chacun dans des schémas de domination plus ou moins pénibles, et qui existent depuis longtemps.
        Le temps dont on dispose pour comprendre ce qui nous arrive étant déjà très limité, celui pour agir l’est encore plus.
        Donc si ucoin et openudc se mettent à tourner, dans 100 ans la réalité à disposition de nos successeurs sera différente et ils pourront décider de façon plus éclairée sur la meilleure façon de répartir la richesse entre les personnes.

        Si le crédit social de Douglas avait été mis en place dans la réalité, dans une petite communauté pendant 80 ans jusqu’à aujourd’hui, on aurait une autre façon de vivre sous les yeux. Il faut que la théorie à un moment se réalise et s’échappe de nos cerveaux mortels pour exister dans la réalité de façon autonome. C’est vrai que la mémoire d’internet est techniquement une solution, indépendante du pouvoir, enfin j’espère encore…

        (d’ailleurs j’ai pas réussi à installer ucoin sur Ubuntu, je vais poser la question sur le forum).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

*