Les BRICS créent leur monnaie

Les BRICS posent leurs pions sur le goban, jouent un coup positionnel sur l’échiquier pour ouvrir la colonne f sur une Est-Indienne parfaitement menée après avoir joliment feinté une défense Slave, marquent un but en 4-4-2 après deux petits ponts, une roulette, un une-deux-trois conclu par un centre en retrait millimétré, dans la course, et plat du pied au deuxième poteau, le tout soutenu par le son d’une armée de vuvuzelas.

Pourquoi faire ?

Les BRICS créent leur propre fond monétaire

Les BRICS créent leur propre fond monétaire

A la dernière Ubuntu Party un des auditeurs de la conférence de présentation de uCoin/Cutecoin, qui comprenait une introduction rapide à la notion de monnaie libre se demandait, un peu stressé apparemment (ils ne connaissait pas la notion, mais pas non plus la General Public Licence) : mais pourquoi faire ? Pourquoi faire une monnaie libre demandait-il ?

J’ai haussé les épaules, et en guise de réponse, c’était l’Ubuntu Party tout de même ! Même si Stallman a raison de critiquer Ubuntu pour n’être libre qu’à 99%… J’ai répondu : mais pourquoi faire des logiciels libres ? En effet on peut se demander pourquoi ! Et puis c’est quoi un logiciel libre !?

J’aurais pu répondre aussi (mais le temps imparti empêche de donner l’infinité de bonnes réponses possibles) : de la même façon que des nations qui comprendraient qu’une monnaie pseudo-commune, une monnaie non-libre, au sein d’une entité plus grande comprenant ces nations ou pas, n’est pas forcément à leur avantage, qu’ils préféreraient coproduire leur valeur économique d’échange et de mesure, et donc préférent quitter un pseudo référentiel commun… de cette même façon donc, des hommes peuvent très bien comprendre qu’une monnaie émise par une entité autre que l’homme lui-même, au nom de prétendues valeurs économiques parfaitement arbitraires n’est pas à leur avantage non plus.

BRICS réunion

BRICS réunion

Ce qui est donc vrai d’ensembles de nations vis à vis d’une monnaie non-libre produite par d’autres qu’elles, est vrai d’une nation envers un ensemble de nation dont elle fait partie établissant une monnaie non-libre entre-elles, est vrai aussi d’un homme envers une nation établissant une monnaie non-libre, est vrai aussi d’un homme envers une monnaie non-libre quelconque.

Reste à déterminer ce qui est monnaie libre de ce qui n’est pas monnaie libre, et les choses commencent à s’éclaircir.

Les BRICS semblent avoir commencé à y voir clair. Toutefois, on peut douter que les citoyens des BRICS, et d’autres encore, soient eux sortis d’un épais brouillard qui n’est pas forcément à leur avantage…

Print Friendly, PDF & Email

Commentaire

Les BRICS créent leur monnaie — 7 commentaires

  1. « Les BRICS semblent avoir commencé à y voir clair. Toutefois, on peut douter que les citoyens des BRICS, et d’autres encore, soient eux sortis d’un épais brouillard qui n’est pas forcément à leur avantage… »

    Et oui…

    • C’est une bonne remarque. Il faut noter que le pétro-yuan est né et que le pétro-rouble ne devrait pas tarder non plus… Mais plus essentiellement, ils n’ont pas encore défini le nom de la monnaie qui reposera sur un panier de leurs devises respectives, en attendant ils peuvent toujours parler du $ pour communiquer, ce qui ne signifie pas qu’ils vont créer des $, mais qu’ils vont compter en $, avant que leur devise internationale ne prenne un nom.

      Tout comme tu peux toujours compter en équivalent or, en grammes d’or si tu le souhaites, sachant que n’étant pas un détenteur principal, ni un producteur tu subiras les choix desdits détenteurs et producteurs dans les variations de tes prix.

      • Qui sait, peut-être vont-ils comprendre la vraie stabilité et lancer leur monnaie libre? En 2019, pour l’anniversaire de Tien An Men!

        La masse monétaire totale en Chine est de 130 740 milliards de yuans.
        Avec 1,357 Md de Chinois ça fait seulement M/N=100 yuans=15 euros
        C’est vraiment très peu!

        Pour c=10%, ça équivaut à un DU de 12 centimes d’€ par mois et par Chinois…

        Je ne sais pas si mes données et mon raisonnement sont bons, mais ça ne leur coûterait pas grand chose de lancer un yuan libre (enfin sur le papier).

        Avis aux traducteurs de la TRM en chinois! ;-))

        http://fr.tradingeconomics.com/china/money-supply-m2

        • Il faut nuancer tes conclusions pour plusieurs raisons :

          (1) Si le DU représentait un équivalent de 12 centimes €, alors le coût de diffusion du DU serait infiniment plus élevé que le DU lui-même, ce qui poserait un problème économique majeur.

          (2) On peut considérer que tous les chinois ne sont pas monétisés, mais seulement une sous-partie d’entre-eux, ce qui changerait les données.

          (3) Le taux de change forcé des pseudos marchés inter-devises est biaisé par l’utilisation de monnaies non-libres, incluant effets de leviers et autres éléments qui peuvent tromper sur la valeur d’échange possible entre monnaies.

          Si l’on s’en tient à la TRM, on peut relire le passage concernant les comparaisons entre zones économiques.

          Donc quel référentiel est le bon : celui donné par des prétendus « marchés », ou celui qui prend l’homme pour fondement ? Ou aucun des deux précédents ?

          Existe-t-il un référentiel absolu auquel il faudrait absolument se tenir, ou bien n’existe-t-il de référentiel que relativement à un observateur ?

Répondre à cgeek Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

*